Jamais deux sans trois

Grand dessin janvier 1

Crayons de couleur sur papier, 2016. 150 cm x 110 cm.

Il en manquait donc un troisième pour faire un triptyque. Mais ce mot me chagrinant, il me semble que l’idée d’une suite serait plus appropriée, plus musicale et d’un résultat moins définitif. Je vais donc remettre un nouveau dessin en route, ainsi plus d’état d’âme, la série continue… Bien que le terme, série, ne me plaise pas non plus!

triptyque 28 janvier

Vue d’atelier.

Juste par esprit de contradiction.